Conseils pour déménager avec votre nouveau-né

juillet 15, 2020 0 Par Serge Holzer
Conseils pour déménager avec votre nouveau-né

Un déménagement peut être une grande entreprise, surtout si vous avez un tout nouveau paquet de joie à la maison. Mais si vous vous préparez un peu, que vous vous faites aider et que vous vous abandonnez à vos objectifs de perfection absolue, déménager la nuit, vous serez en mesure de bien faire le travail et vous n’aurez pas de cheveux gris. Voici comment vous rendre de votre ancienne maison à votre nouvelle maison de la manière la plus paisible possible.
Créez un plan pour les tâches liées à l’accouchement
Au moins une semaine avant le déménagement, déménager la nuit, élaborez un plan pour garantir la sécurité et le confort de votre nouveau-né tout au long de la journée. Voici quelques obligations à prendre en compte :

Préparez un sac de couches de 24 heures

Tous vos articles de première nécessité doivent être à portée de main, déménager la nuit, notamment une quantité suffisante de couches, de lingettes, de grenouillères, de serviettes, de jouets, de biberons et de crèmes pour toute la journée du déménagement (plus quelques unes pour la veille, si nécessaire).
Mettez ce sac de côté, séparément des autres boîtes (peut-être même dans la voiture), afin de garantir que vous ne l’expédierez pas accidentellement avec vos autres affaires. De plus, la veille du déménagement, déménager la nuit, préparez suffisamment de bouteilles pour les 24 heures suivantes et conservez-les au réfrigérateur jusqu’au matin.
Cela vous permettra de gagner du temps le matin du déménagement, déménager la nuit, et vous évitera d’avoir à préparer des bouteilles en cours de journée. Ce sont les petits détails comme celui-ci qui peuvent faire une grande différence pendant la journée chargée du déménagement !

Affectez une nourrice

Dans votre plan, déménager la nuit, vous devez également désigner une seule personne dédiée pour s’occuper du bébé tout au long de la journée. Cette personne peut être la mère ou le père du bébé, ou encore un parent, un ami ou une baby-sitter de confiance. Quoi qu’il en soit, cette personne ne doit pas avoir d’autres tâches importantes liées au déménagement, afin qu’elle puisse se concentrer sur la surveillance du bébé – et sur son confort, son alimentation et son changement – pendant toute la durée du déménagement.

Mise en place de la crèche
Une fois que vos cartons et vos meubles sont arrivés à destination, déménager la nuit, le déballage de la crèche doit être la priorité. Installer la chambre du bébé en premier est un moyen facile de le mettre à l’aise et de vous permettre de le remettre à l’heure.

Demander de l’aide

N’ayez pas peur de demander le soutien de vos amis et de votre famille le jour du déménagement. Cela rendra la journée beaucoup plus agréable, déménager la nuit, et il y a de fortes chances qu’ils soient plus que ravis de vous aider.

Demandez plus d’aide que vous n’en avez besoin

Confirmez toujours avec un peu plus de personnes que vous pensez en avoir besoin, déménager la nuit, au cas où quelqu’un ne pourrait pas venir ou qu’il y aurait des surprises inattendues le jour même. Vous pouvez toujours renvoyer quelqu’un chez lui (ou pour une course de café) si vous avez trop de mains sur le pont.
N’oubliez pas non plus les tâches connexes
Même si certains amis ou membres de la famille ne peuvent pas être présents le jour du déménagement, s’ils sont désireux de donner un coup de main, déménager la nuit, il existe d’autres moyens de les soutenir.
Par exemple, ils peuvent aider à effectuer diverses tâches avant et après le déménagement (comme l’emballage/le déballage, le nettoyage ou la décoration). Ils peuvent aussi vous aider à surveiller le bébé pendant que vous vous occupez vous-même de ces tâches. N’oubliez pas que chaque petit geste compte !

Embauchez des professionnels

Un autre moyen de soulager la pression est d’externaliser toutes les tâches que vous pouvez. Si votre budget le permet, déménager la nuit, faites appel à une entreprise de déménagement professionnelle qui se chargera des tâches les plus importantes le jour du déménagement.
C’est un moyen simple et rapide de vous assurer que votre contenu se rendra du point A au point B sans que vous ayez à vous déplacer. Vous pouvez également faire appel à des équipes professionnelles pour le nettoyage, déménager la nuit, l’emballage et le déballage tout au long du déménagement, ce qui, là encore, vous permettra de réduire votre charge de travail.

Protégez votre nouveau domicile

En plus de la mise en place de la crèche, déménager la nuit, il est essentiel de s’assurer que votre nouveau domicile est sûr pour vos nourrissons et vos enfants. Assurez-vous que les escaliers sont bloqués par une barrière pour bébé et que les armoires et les tiroirs sont équipés de poignées de sécurité pour les enfants.
Les prises électriques doivent être sécurisées, déménager la nuit, ce que vous pouvez faire en vous procurant un insert en plastique pour éviter que les doigts curieux ne soient choqués (lisez notre blog sur la sécurité électrique dans votre maison).
Vous pouvez également envisager d’ancrer vos meubles aux murs ou au sol, au cas où votre enfant serait un grimpeur : vous serez ainsi sûr que tous les meubles resteront là où ils doivent être et que votre enfant sera en sécurité. Enfin, déménager la nuit, n’oubliez pas de faire attention aux objets qui sont placés à portée de main du lit d’enfant.

Détendez-vous

Avec toutes les considérations, déménager la nuit, les détails et la logistique nécessaires lors d’un déménagement, ce dernier conseil peut sembler être la tâche la plus difficile de toutes. Mais c’est l’une des plus importantes pour vous et votre nouveau-né. Travaillez autant que possible à la planification du déménagement, puis une fois le grand jour arrivé, faites de votre mieux pour ne pas être obsédé par les petits détails.
Dites-vous que vous n’avez pas trouvé le temps de vous laver les cheveux, déménager la nuit, que le jouet préféré de votre bébé s’est perdu dans le transport ou que votre téléphone est soudainement mort. Ayez la certitude que vous avez planifié, préparé et résolu le problème autant que possible, et que le reste sera réglé entre vous et les personnes que vous avez demandées (ou engagées) pour vous aider.