Beverly Hills, 90210′ : Le bilan de THR en 1990

janvier 4, 2021 0 Par Serge Holzer
Beverly Hills, 90210′ : Le bilan de THR en 1990

Le 4 octobre 1990, une nouvelle émission a fait ses débuts sur la Fox.

Beverly Hills, 90210 est devenue un phénomène de la culture pop, faisant de Jason Priestly, Shannen Doherty et Luke Perry des noms familiers, inspirant des spin-offs comme Melrose Place et Models Inc. Le jour de la première de l’émission, The Hollywood Reporter a écrit la critique ci-dessous :
Il me semble que ce genre de choses a été fait avec une prétendue touche comique il y a quelques années avec The Beverly Hillbillies.
C’est-à-dire prendre une famille aux moyens modestes et au style de vie simple, la déraciner et la planter dans les confins du ghetto doré de Los Angeles, Beverly Hills. Imaginez le choc culturel et la circonstance disloquante étrange qui découlent de cette délocalisation. Pensez aux possibilités d’écriture de scénarios, aux façons imprévisibles dont les nouveaux arrivants interagissent avec leur nouvel environnement étrange. Que se passe-t-il lorsque les valeurs américaines fondamentales se rencontrent de front avec le style de vie somptueux et prétentieux qui fleurit à B.H. Et c’est ainsi…
Heureusement, Beverly Hills, 90210, de la Fox Broadcasting Co. n’est pas une Beverly Hillbillies. Cette nouvelle série, telle qu’on la retrouve dans sa première émission de 90 minutes, est plutôt un traitement intéressant de la sortie du poisson hors de l’eau. B.H., 90210 transporte une famille du Midwest, les Walshes, dans l’ouest de B.H. Et, principalement, les personnages centraux suivis sont les deux adolescents jumeaux du clan, Brandon (Jason Priestly) et Brenda (Shannen Doherty) et leur nouvelle vie dans des endroits bizarres de Bev Hills comme le lycée.

En effet, le pilote commence le premier matin de la nouvelle année scolaire.

“Tout le monde a l’air de sortir d’un clip vidéo”, s’exclame Brenda à sa mère (Carol Potter). Ensuite, le pilote part pour West Beverly High, où les Walshes et les téléspectateurs font la connaissance de jeunes B.H.ites tels que la blonde Kelly Taylor (Jennie Garth), son ancien petit ami Steve Sanders (Ian Ziering) et l’intelligente Andrea Zuckerman (Gabrielle Carteris).
Ce qui suit est une fête somptueuse chez une camarade de classe (Leslie Bega), avec Brandon qui s’engage avec cette jeune femme riche ; et sa sœur Brenda qui commence à sortir avec un avocat (Maxwell Caulfield) qui ne sait pas que Brenda est en réalité une lycéenne de 16 ans.
Tour à tour, Beverly Hills, 90210 pioche des morceaux de graffiti américain et de Fast Times au lycée Ridgemont. Pourtant, réalisée par Tim Hunter et interprétée par Priestly et Doherty, cette série s’impose dès sa première diffusion, en présentant une histoire qui met en scène de façon très réaliste l’entrée de Brandon et Brenda dans un monde étrange et extraterrestre, alias Beverly Hills. – Miles Beller
Beverly Hills, 90210.
La série a fait de “92010” le code postal le plus célèbre au monde. Beverly Hills est emblématique de la série des années 90. De 1990 à 2000, l’histoire a été produite autour de la clique des adolescents. Au total, il est devenu plus de 300 épisodes.

Le début est le déménagement des frères jumeaux Brandon et Brenda à Beverly Hills.

Là, ils entrent en contact avec les enfants riches du lycée. Mais ils découvrent rapidement qu’ils ont les mêmes problèmes qu’eux.

Il y a la blonde Kelly, qui a plusieurs problèmes personnels (mère toxicomane, père qui finit en prison). Donna est la meilleure amie de Kelly et est du genre peu sûre d’elle. Au début, elle se tient à l’écart.

Steve est l’insouciant sunnyboy de la troupe. Ce n’est qu’à travers Brandon qu’il devient un homme mûr. Andrea est la giroflée avec de bonnes notes et un coup de coeur pour Brandon dès le début. Et puis il y a Dylan, le beau et mystérieux solitaire. C’est un bon mélange équilibré de personnages qui a légitimement mené la série tout au long de la décennie et l’a rendue inoubliable.

Il est actuellement prévu de faire une suite à la série. La chaîne américaine Fox travaille sur de nouveaux épisodes et pourrait également gagner des parts de la distribution originale. Cependant, la nouvelle, qui est très réjouissante pour les fans, a été assombrie par la mort de l’acteur Luke Perry de Dylan. Il est récemment décédé d’un accident vasculaire cérébral à l’âge de 52 ans.