Liposuccion du ventre

septembre 25, 2019 0 Par admin1975

Chirurgie par liposuccion

Perdre du poids est souvent compliqué en fonction de l’âge et des facteurs héréditaires. Malgré les footings réguliers et un régime alimentaires, les bourrelets restent stockés sur les hanches ou les cuisses. La liposuccion du ventre est donc une réponse à tous ceux qui souhaitent éliminer leurs bourrelets. Les zones problématiques peuvent être traitées par liposuccion, elles sont les suivantes :

  1. Bras.
  2. Intérieur et extérieur des cuisses.
  3. Abdomen.
  4. Hanches.
  5. Genoux

Comment s’effectue la chirurgie par liposuccion?

La liposuccion ou l’ablation de graisse se réalise soit sous anesthésie générale, soit sous anesthésie locale avec sédation, et est souvent traitée comme un cas de jour, ce qui signifie que le patient n’a pas besoin de séjourner à l’hôpital la nuit. L’intervention dure habituellement entre une et deux heures, selon la zone à traiter et la quantité de graisse à prélever. Le chirurgien pratiquera une petite incision dans la zone à traiter avant d’insérer un tube de plastique mince appelé canule. L’autre extrémité de cette canule est reliée à un puissant dispositif d’aspiration qui élimine la graisse rapidement et efficacement.

Auparavant, le patient devra prendre rendez-vous pour une première consultation afin d’évaluer son indice de masse corporelle. En cas d’obésité, le chirurgien ne pratiquera pas la liposuccion car il y a des limites physiques à la quantité de graisse qui peut être enlevée du corps en toute sécurité. La liposuccion est une procédure qui convient mieux au modelage du corps qu’à la perte de poids.

Liposuccion du ventre, les cas

  • Le ventre est la région du corps la plus sensible à la prise de poids. La liposuccion est de ce fait recommandée dans ce cas. La graisse du ventre est retirée en toute sécurité.
  • Une grossesse antérieure a tendance à étirer les muscles abdominaux et à faire saillir la partie inférieure de l’abdomen. Ce renflement des muscles de la paroi abdominale détermine la planéité ou la forme de l’abdomen après liposuccion. Néanmoins, la majorité des femmes qui ont été enceintes sont généralement très satisfaites de la liposuccion seule et n’ont pas besoin d’une abdominoplastie (plastie abdominale). Après une césarienne ou une hystérectomie, un gonflement persistant de graisse sous-cutanée juste au-dessus de l’incision peut apparaître. La liposuccion répare cette déformation gênante.

Emplacement de la graisse du ventre

La position de la graisse abdominale est un facteur important dans la prédiction du succès de la liposuccion. La graisse abdominale se trouve à deux endroits différents : superficielle et profonde. La graisse superficielle est située juste sous la peau et au-dessus des muscles. La graisse abdominale profonde se trouve à l’intérieur de la cavité abdominale sur les intestins. Certaines personnes ont une graisse plus profonde (intestinale) que la graisse superficielle. Seule la graisse superficielle peut être éliminée par liposuccion. Les graisses profondes ne sont pas traitées par liposuccion. Elles ne peuvent être réduites que par la perte de poids. La plupart des patients ont plus de graisse sous-cutanée que de graisse intestinale.
L’âge du patient n’est pas un facteur important dans le succès de la liposuccion. Certaines des patientes éligibles à cette opération sont des femmes de plus de 60 ans. Chez une femme âgée en bonne santé, la liposuccion peut améliorer un abdomen distendu avec peu de risque ou d’inconfort.

Liposuccion et abdominoplastie

La liposuccion tumescente de l’abdomen est si performante que peu de patients ont recours à une abdominoplastie plus invasive. La graisse est d’abord enlevée par liposuccion ou excision au scalpel ; ensuite, le chirurgien enlève un gros morceau de peau ; ensuite, les muscles sont resserrés à l’aide de sutures ; et enfin, la grande plaie où la peau a été excisée est fermée avec des agrafes ou des sutures.

Les deux raisons les plus importantes d’avoir une plastie abdominale sont 1) un relâchement important de la peau ou des muscles à la suite d’une grossesse, 2) des vergetures excessives. Par rapport à la liposuccion, les plasties abdominales sont associées à un risque beaucoup plus élevé de complications graves. L’aspect surprenant de l’utilisation de cette approche en deux étapes de l’abdominoplastie est le haut degré de satisfaction que les patients retirent de la liposuccion seule. En fait, la grande majorité des patientes sont tellement satisfaites des résultats de la liposuccion seule qu’elles décident de ne pas poursuivre la résection cutanée de deuxième étape.

La cicatrisation par liposuccion

L’inconfort après une liposuccion tumescente de l’abdomen ne nécessite généralement pas d’analgésiques plus puissants. La qualité de la douleur est similaire à la douleur musculaire et à la sensation de brûlure ressenties après avoir trop travaillé. L’intensité de la douleur est semblable à celle d’un coup de soleil ; elle est plus perceptible lorsque la peau de la zone est fléchie ou touchée.

Avec la liposuccion par anesthésie locale, les patients n’ont pas besoin d’analgésiques immédiatement après car l’anesthésie locale tumescente dure jusqu’à 18 heures.
Il n’y a aucune restriction sur l’activité physique postopératoire. Il est conseillé aux patients de ne pas rester au lit, mais plutôt de se promener à l’intérieur de leur domicile ou de quitter leur domicile pour une courte promenade le soir de l’intervention.