La Nati et son histoire- Ligue suisse de football

En raison de la pandémie de coronavirus, les amateurs de football ne peuvent pas profiter de l’expérience et du divertissement offerts par les ligues de haut niveau. La pandémie a entraîné le report des activités de la plupart des ligues de haut niveau, bien que la plupart d’entre elles travaillent à la reprise des procédures. Plusieurs ligues en Europe offrent de grands coups de pied aux fans. À l’instar de la Bundesliga, de la Premier League et de la Liga, la Swiss League compte des joueurs expérimentés qui montrent leurs talents en fonction des rencontres. Elle possède de grandes équipes avec des stades exceptionnels, d’immenses bases de fans et des joueurs qui surpassent certains des clubs européens les plus cotés.

Les stades de la Swiss Football League

Contrairement à d’autres, les stades en Suisse sont inspirés par des traits et des scénarios distinctifs. Certes, la Bundesliga peut vous offrir des scènes spectaculaires, la Liga un meilleur climat et la Premier League plus de passion, mais la Suisse vous donne la chance de voir des terrains bien placés et une variété de paysages naturels. St Jakob-Park, le terrain du FC Bâle depuis 1893, est un stade exemplaire d’une capacité de 38 512 places. Certes, il existe des stades pouvant accueillir 60 000 supporters, mais la plupart d’entre eux n’offrent pas des aménagements ultramodernes et incroyablement pittoresques. Les autres stades présentés sont le Letzigrund, le Stade de Suisse et le Stade de Genève.

À propos de la Swiss Football League

Également connue sous le nom de Raiffeisen Super League, la Swiss est une compétition emblématique qui occupe la première place du coefficient de l’UEFA. Elle surprend les fanatiques de football en étant classée parmi les meilleures ligues par l’UEFA, alors qu’elle ne compte que dix concurrents. Contrairement aux autres championnats, chaque équipe joue quatre fois contre les autres clubs participants. Toutes les équipes participantes ont les mêmes chances de sortir vainqueurs, étant donné que l’avantage du terrain s’applique également. À la fin de la saison, un total de 180 matchs est joué, où chaque club joue 36 matchs.

L’histoire de la Swiss Football League

Au départ, la ligue était appelée National League A, où douze équipes se disputaient le trophée. La saison était divisée en deux grandes phases, à savoir l’hiver et l’été. À la fin de la phase d’hiver, quatre équipes étaient reléguées. Les huit équipes restantes accédaient à la compétition de championnat, après avoir obtenu la moitié des points. En 2003, la Suisse a introduit le nouveau format de 10 équipes participantes et l’a nommé la Swiss Football League. Aujourd’hui, les équipes performantes du Swiss Challenge remplacent les équipes reléguées dans la ligue nationale.

Les résultats des équipes dans la Swiss Football League – Statistiques

Depuis sa création, diverses équipes ont fait preuve de qualité pour tenter de remporter le trophée suprême. Le niveau de la compétition est hors du commun, car aucune des équipes n’a dominé pendant longtemps. Toutefois, le FC Bâle a établi d’immenses records en remportant de nombreux titres consécutivement. Au cours de la saison 2003-2004, Bâle a réussi à remporter 11 titres, alors que Zurich et Young Boys ont remporté trois et deux titres consécutifs. Les performances de Bâle sont exceptionnelles, puisqu’ils ont remporté 8 championnats entre 2009 et 2017. Le vainqueur se qualifie pour les barrages de l’UEFA Champions League.

Quelles équipes ont été constantes en termes de participation aux championnats les plus importants ?

Dans les championnats importants, les équipes les plus performantes conservent leur place et se voient offrir la possibilité de participer à d’autres compétitions de haut niveau, comme la Ligue des champions. En revanche, les clubs irréguliers sont relégués aux niveaux du championnat et de la division, où la remontée n’est possible qu’au prix de performances exceptionnelles. Il en va de même pour la Swiss Football League, qui est soumise à des promotions et des relégations. Bâle, Grasshopper et Younge Boys ont été les équipes les plus constantes en participant à 15 championnats et participations de clubs. Zurich a participé à 14 compétitions, tandis que Thoune et Sion ont participé à 13 et 12 ligues, respectivement.

Classement de la Swiss Football League – Dernières réflexions

Qui est le meilleur buteur de tous les temps ? Dans chaque tournoi, les meilleurs buteurs sont considérés comme des légendes, car ils ont joué un rôle essentiel pour aider leurs équipes à battre leurs adversaires. Dans la plupart des cas, les joueurs se voient offrir des tâches de direction au sein des clubs afin d’aider les joueurs actuels à atteindre les mêmes objectifs. Dans le tournoi suisse, Marco Streller est le buteur de tous les temps. Marco a joué pour le FC Bâle (2008-2015) et a réussi à marquer 111 buts. En plus d’être la machine à buts, Marco est apparu dans l’équipe championne ultime à huit reprises.

Conclusion

En conclusion, les Suisses sont sophistiqués mais néanmoins exotiques, ce qui divertit les intellos. Actuellement, l’association a reporté ses activités en raison de la pandémie de COVID-19 qui a frappé le monde. Avant le report, St-Gall menait avec 45 points, tout comme le BSC Young Boys. Cependant, Gallen est en tête grâce au facteur avantage de but. Le FC Bâle prend la troisième place avec 40 points, Servette la quatrième place avec 37 points, et le FC Zurich la cinquième place avec 32 points.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code