Histoire courte de la pollution

mars 4, 2020 0 Par admin1975

Au cours de l’histoire, la relation entre l’homme et l’environnement qui l’entoure a évolué en fonction de ses besoins. L’homme primitif, qui se nourrissait de plantes et d’animaux et qui pouvait à son tour succomber dans la lutte contre des animaux plus forts, s’est placé dans le système naturel comme toute autre forme de vie. Avec la découverte des premiers outils et du feu, il a commencé à s’imposer dans l’environnement et à le modifier. Polluer est un mot qui a un sens très général : on peut dire que si vous introduisez des substances étrangères à cet environnement, vous le polluez.
Cela signifie toutefois que la pollution de l’environnement a commencé lorsque les premiers habitants ont commencé à utiliser le feu : les fumées, la poussière des substances brûlées et les cendres se sont élevées dans l’atmosphère et se sont répandues sur le sol et l’eau.

LES CAUSES DE LA POLLUTION DE L’ENVIRONNEMENT

On a également découvert que l’utilisation du feu entraînait des maladies pulmonaires chroniques dues à la respiration des fumées ; que les mineurs du néolithique souffraient de l’inhalation de poussières de roches et de minéraux ; que dans les os d’un hominidé de 200 000 ans, il y avait des signes d’empoisonnement dus à l’ingestion d’eau contaminée par des métaux dissous dans celle-ci.
Cependant, le début de la pollution environnementale à grande échelle remonte à la naissance des premières villes, il y a plus de 5000 ans. Le développement de l’agriculture systématique entre 3500 et 1800 avant J.-C. en Mésopotamie a introduit les premiers problèmes de surproduction agricole et les effets négatifs sur l’environnement qui y sont associés, notamment l’épuisement des terres et la déforestation. Les Romains ont construit les premiers égouts urbains à partir du VIe siècle avant J.-C., signe que le problème d’hygiène lié à la vie collective commençait à se faire sérieusement sentir. La possibilité de dominer la nature et de l’altérer s’est multipliée lorsque l’homme a acquis des connaissances plus techniques et a pu créer des outils de plus en plus perfectionnés passant de la charrue en bois au tracteur, du feu aux armes les plus puissantes et les plus destructrices.

LES CAUSES DE LA POLLUTION

Cependant, ce ne sont pas les moyens dont dispose l’homme qui ont fait de lui, au cours des dernières décennies, le principal prédateur de la planète, mais l’utilisation irresponsable et incontrôlée de ces moyens. Au XVIIIe siècle, avec la première révolution industrielle et les premières découvertes technologiques, l’homme a changé sa façon de travailler et de vivre, les premières usines et les premières villes industrielles se sont développées avec le début de l’urbanisme. Mais c’est avec le début du XXe siècle et avec la deuxième révolution industrielle que la vie quotidienne se transforme : avec le début de la consommation, avec l’utilisation massive de biens comme les voitures, avec l’utilisation du pétrole et de ses dérivés comme source d’énergie, la pollution est née. Alors que la première révolution industrielle n’a amélioré le niveau de vie général de la population que sur deux points : l’augmentation de la production agricole et les innovations dans la production textile, puis la mise sur le marché, à des conditions d’achat plus favorables, de denrées alimentaires et de textiles qui sont des biens de consommation immédiate.

LES TYPES DE POLLUTION

D’autre part, la deuxième révolution industrielle a offert des biens de consommation durables tels que le téléphone, la voiture, la machine à écrire ; les premiers grands magasins de grande distribution, les grandes industries automobiles, mécaniques et chimiques ont vu le jour. Les conquêtes technologiques ont servi à développer surtout les secteurs de l’industrie qui produisent des biens de consommation capables de donner de plus grands profits, en négligeant plutôt ceux qui sont socialement plus utiles et moins polluants.
Depuis la deuxième révolution industrielle, les émissions de gaz dans l’atmosphère sont devenues un problème à l’échelle mondiale, conduisant en un peu plus d’un siècle à la situation actuelle caractérisée par l’effet de serre, le smog et les pluies acides.

Un article proposé par : https://adenosine.ch